Agence française pour la biodiversité (AFB)| vie-publique.fr | Ressources | Acteurs de la vie publique

Agence française pour la biodiversité (AFB)

Imprimer

le 17 08 2017

Issue de la loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages et créée par le décret n° 2016-1842 du 26 décembre 2016, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) est entrée en fonctionnement le 1er janvier 2017. L’AFB est un établissement public placé sous la tutelle du ministre chargé de l’environnement.

Deuxième grand opérateur de l’État en matière d’environnement, avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), l’AFB fusionne les établissements publics de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA), de l’Atelier technique des espaces naturels (ATEN), de l’Agence des aires marines protégées (AAMP) et des Parcs nationaux de France (PNF).

L’AFB a pour mission d’améliorer la connaissance, de protéger, de gérer et de sensibiliser à la biodiversité terrestre, aquatique et marine. L’Agence exerce des missions d’appui à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de la connaissance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité des milieux terrestres, aquatiques et marins. Ainsi, en matière d’espaces protégés, elle gère notamment les parcs naturels marins et le sanctuaire de mammifères marins Agoa aux Antilles. Elle est également opératrice et animatrice de sites Natura 2000 en mer.

L’Agence se compose de 1 200 agents répartis sur l’ensemble du territoire français en métropole et outre-mer, dont 350 dans les 3 pôles nationaux (Brest, Montpellier et Vincennes). 7 directions régionales et 3 directions inter-régionales maillent, à travers 92 services départementaux et 3 services inter-départementaux, l’ensemble du territoire.

Le président du conseil d’administration de l’AFB est nommé par décret ministériel sur proposition du conseil d’administration. Le conseil est composé de 43 membres répartis en 5 collèges. La durée du mandatMandatDurée d’exercice d’une fonction élective des membres du conseil d’administration - parmi lesquels les 10 représentants de l’État - est de 4 ans, renouvelable une fois. Le mandat de membre du conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité est exercé à titre gratuit.

Le conseil d’administration s’appuie sur des comités d’orientation thématiques ouverts à des personnalités extérieures, ainsi que sur un conseil scientifique. Parmi les instances nationales associées à l’AFB figurent le Comité national de l’eau, le Conseil national de la mer et du littoral ainsi que le Comité national biodiversité. Les conseils de gestion des parcs naturels marins agissent sur délégation du conseil d’administration de l’AFB, qui leur délègue une partie de ses pouvoirs.

Le budget de l’AFB pour 2017 s’établit à 225,5 millions d’euros.

Site : Agence française pour la biodiversité (AFB)

Mots clés :

Rechercher