Imprimer

113 propositions pour refonder la politique publique du handicap

le 4 06 2018

Le rapport “Plus simple la vie”, consacré à la simplification des démarches administratives des personnes en situation de handicap, pointe “un système à bout de souffle qui doit être réformé en profondeur”.

Ce document, publié le 28 mai 2018, a été rédigé par le député Adrien Taquet et par Jean-François Serres, conseiller au Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Restaurer la confiance entre l’administration et les personnes en situation de handicap

Les milliers de témoignages recueillis en ligne dans le cadre du rapport font apparaître une rupture de confiance à l’égard de l’administration. La cause principale de cette rupture réside dans la multiplication des demandes de renouvellement d’aides et la présentation régulière de justificatifs. Chaque renouvellement correspond à “reformuler une première demande, ce qui entraîne un sentiment d’insécurité autour du risque de perte d’une prestation”. Des mesures pour remédier à ces situations pourraient être intégrées au dispositif Action publique 2022.

Face à l’état de “sidération” qui touche les familles lors de la découverte du handicap, l’information officielle mise à disposition se révèle insuffisante. Le rapport souligne la difficulté de comprendre le fonctionnement des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), qui centralisent, depuis la loi du 11 février 2005, l’accès aux droits et prestations pour les personnes handicapées.

Le parcours de vie scolaire des personnes en situation de handicap est jalonné de ruptures potentielles auxquelles ne sont pas soumis les autres élèves. Le rapport évoque la formation d’enseignants référents, qui seraient les clés de voûte d’une école inclusive.

Par ailleurs, le rapport estime à un million le nombre de personnes en situation de handicap, victimes d’isolement, faute de lien social de proximité.

Les principales mesures pour rendre effectifs les droits des personnes handicapées

Les auteurs proposent 113 mesures qui permettraient de changer la relation entre l’administration et les personnes en situation de handicap.

Certaines d’entre elles sont mises en avant par le rapport :

Le handicap affecte, directement ou indirectement, près de 10 millions de personnes.

Rechercher