13 nouvelles régions : quelle cohérence économique ? [20150513]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

13 nouvelles régions : quelle cohérence économique ?

le 13 05 2015 Archives.

France Stratégie évalue la cohérence économique de la nouvelle carte des régions dans une note d’analyse publiée le 13 mai 2015. En vertu de la loi du 16 janvier 2015, 13 nouvelles régions métropolitaines (et non plus 22) entreront en vigueur à compter du 1er janvier 2016.

Selon France Stratégie, la cohérence économique interne des régions est renforcée par le nouveau découpage régional. Toutefois, certains départements ont des liens économiques (déplacements domicile-travail) ou financiers (liens d’actionnariat) plus forts avec une autre région que celle à laquelle ils appartiennent. France Stratégie dénombre 16 départements dans ce cas, contre 24 avant la réforme : Aisne, Cantal, Cher, Deux-Sèvres, Eure-et-Loir, Gard, Gers, Hautes-Pyrénées, Nièvre, Oise, Orne, Pyrénées-Atlantique, Saône-et-Loire, Sarthe, Territoire de Belfort, Vaucluse. Par ailleurs, d’autres départements apparaissent relativement isolés, n’entretenant de liens économiques ou financiers forts ni avec leur région, ni avec d’autres régions.

Pour France Stratégie, la solution n’est pas dans un redécoupage avec des réaffectations de départements à d’autres régions mais dans l’action des pouvoirs publics. Ceux-ci devraient mettre en place des politiques publiques (transport, développement économique) permettant de favoriser les liens économiques au sein des régions comptant des départements isolés ou davantage tournés vers une autre région.

Rechercher