Alimentation : un étiquetage pour informer les consommateurs [20150825]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Alimentation : un étiquetage pour informer les consommateurs

le 25 08 2015 Archives.

Le Haut Conseil à la santé publique (HCSP) a rendu public, le 24 août 2015, un avis relatif à l’information sur la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. Le HCSP avait été saisi par la Direction générale de la santé pour déterminer des seuils de qualité nutritionnelle permettant d’orienter les consommateurs vers des achats alimentaires plus favorables à leur équilibre nutritionnel.

Le HCSP recommande la mise en place d’un étiquetage s’appuyant sur une échelle de cinq couleurs (vert, jaune, orange, rose et rouge). Cet étiquetage, capable d’attirer l’attention du consommateur, devrait pouvoir l’informer rapidement de la qualité des produits avant de les acheter. Chaque couleur correspondrait à un "score nutritionnel" prenant en compte la valeur énergétique, la quantité de lipides, d’acides gras saturés, de glucides, de sucre simple, de sel et de protéines. Le HCSP recommande d’optimiser le calcul des scores en fonction des recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS). Ainsi, pour éviter que tous les fromages soient classés "rouge" (le PNNS recommande trois produits laitiers par jour), la composition spécifique en protéines devrait être mieux prise en compte. De même, le calcul devrait privilégier les graisses d’origine végétale par rapport aux graisses d’origine animale en fonction de la composition spécifique des matières grasses en acides saturés et en lipides. Enfin, pour les boissons, la seule boisson de référence pour le PNNS étant l’eau, des seuils spécifiques seraient également nécessaires. En les appliquant, seules les eaux minérales seraient classées en "vert". En "jaune", seraient classées les boissons édulcorées ou peu sucrées et les jus de légumes, en "orange", les jus de fruits, en "rose" ou en "rouge", les boissons sucrées et les nectars de fruits.

Cet étiquetage pourrait permettre de répondre à une obligation prévue par le projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. de modernisation du système de santé en cours d’examen au ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat.. Le projet de loi prévoit, en effet, de faciliter l’information du consommateur sur les denrées alimentaires en accompagnant la déclaration nutritionnelle obligatoire d’une présentation ou d’une expression complémentaire au moyen de graphiques ou de symboles. Le projet de loi est inscrit à l’ordre du jour de la session extraordinaire du Parlement convoquée à partir du 14 septembre 2015.

Mots clés :

Rechercher