Allocations logement : leur impact sur les loyers privés [20141117]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Allocations logement : leur impact sur les loyers privés

le 17 11 2014 Archives.

Dans une étude publiée en novembre 2014, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) évalue l’impact des allocations logement sur le secteur locatif privé.

Ces aides regroupent l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement familiale (ALF) et l’allocation de logement sociale (ALS). Versées sous condition de ressources, les aides au logement ont plusieurs objectifs : limiter le taux d’effort des ménages locataires bénéficiaires ou leur permettre d’accéder à des logements de meilleure qualité, à taux d’effort donné.

En 2012, les pouvoirs publics ont consacré 15,8 milliards d’euros d’aides personnelles pour les locataires, dont 8,1 milliards pour le secteur locatif privé. Après avoir augmenté de façon continue depuis les années 1970, le budget de l’État consacré à ces aides a connu une forte croissance pendant les années 1990. Cette évolution résulte d’un fort accroissement du nombre de bénéficiaires au début des années 1990 (ouverture du dispositif aux étudiants notamment) et d’une hausse du montant des aides par bénéficiaire.

Selon l’étude de l’Insee, les aides au logement n’ont d’impact ni sur la qualité des logements locatifs privés (présence d’une salle de bain, qualité de l’isolation, etc.), ni sur le nombre de logements locatifs proposés. En revanche, l’augmentation des aides pour le secteur locatif privé a principalement entraîné une hausse du prix des loyers.

Mots clés :

Rechercher