Apprentissage : près de 7 jeunes sur 10 en emploi à l’issue de leur formation [20130829]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Apprentissage : près de 7 jeunes sur 10 en emploi à l’issue de leur formation

le 29 08 2013 Archives.

Le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de l’éducation nationale a publié en août 2013 les chiffres 2012 de l’insertion professionnelle des jeunes sortant d’apprentissage. L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en centre de formation d’apprentis (CFA) et enseignement du métier chez l’employeur.

En février 2012, sept mois après leur sortie de formation, 69% des apprentis ont un emploi, 26% sont au chômage et 5% sont inactifs. La situation d’emploi est meilleure que celle observée en février 2011 (+3 points), mais moins favorable que celle observée avant la crise : en février 2008, 76% des jeunes sortants d’apprentissage avaient un emploi. Les jeunes sortants qui travaillent ont en majorité un emploi à durée indéterminée (59%) ou à durée déterminée (26%), et plus rarement un emploi aidé (8%) ou un contrat d’intérim (7%). Cette répartition est proche de celle observée en 2011, mais elle diffère de celle constatée avant la crise : la répartition entre contrats à durée indéterminée et ceux à durée déterminée a changé (moins de durée indéterminée en 2012 qu’en 2008).

Le niveau d’études reste déterminant pour l’accès à l’emploi : 40% des sortants sans diplôme ont un emploi, 45% des titulaires du seul diplôme national du brevet, 60% des titulaires d’un CAP ou d’un BEP, 77% des détenteurs d’un baccalauréat professionnel ou technologique et 82% des titulaires d’un BTS ou d’un diplôme de niveau I ou II (licence ou master). La spécialité préparée importe également beaucoup : le taux d’emploi après une formation dans le secteur des services (70%) est globalement supérieur à celui après une formation dans le secteur de la production (68%). Enfin, le taux d’emploi varie d’une académie à l’autre, en lien avec le contexte économique local et les différences de niveau de formation des sortants.

Rechercher