Assurance chômage, contrats aidés : des dispositifs coûteux et inadaptés [20130123]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Assurance chômage, contrats aidés : des dispositifs coûteux et inadaptés

le 23 01 2013 Archives.

La Cour des comptes publie, le 22 janvier 2013, un rapport consacré aux politiques en faveur du marché du travail, c’est-à-dire celles en direction des chômeurs et des personnes qui éprouvent des difficultés pour accéder à l’emploi ou s’y maintenir. Il s’agit de l’indemnisation du chômage, des aides à l’insertion et à la formation professionnelle.

La Cour souligne, en premier lieu, une situation financière de l’assurance chômage "difficilement soutenable" avec la prolongation de la crise. La Cour décrit un régime d’indemnisation du chômage qui est plus protecteur en France que dans les autres pays européens. Elle pointe notamment le montant des indemnités que peuvent percevoir les cadres ainsi que le régime des intermittents du spectacle qui reste sans équivalent à l’étranger. Or, la situation financière de l’assurance chômage se dégrade, le déficit de l’Unedic et son endettement s’accroissent. Dans la perspective de la négociation de la convention d’assurance chômage prévue en 2013, la Cour recommande notamment de revoir les règles d’indemnisation des intermittents du spectacle et des cadres (mise en place d’un plafond pour le montant des indemnités) et d’accroître les incitations au retour à l’emploi (inciter à la mobilité géographique ou à la diminution du salaire).

Par ailleurs, les dispositifs censés limiter la hausse du chômage apparaissent peu efficaces. C’est le cas du chômage partiel qui reste trop peu attractif pour les entreprises. C’est également le cas des contrats aidés. Ces contrats sont pourtant très utilisés en France mais leurs résultats sont insuffisants sur l’insertion professionnelle durable des bénéficiaires. Dans l’ensemble, la Cour regrette que les personnes les plus éloignées de l’emploi ne soient pas forcément les bénéficiaires des dispositifs d’aide à l’emploi (formation professionnelle, contrats aidés) et elle demande un meilleur ciblage de ces politiques vers les publics les plus en difficulté.

Mots clés :

Rechercher