Audiovisuel : quelle représentation de la diversité ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

Imprimer

Audiovisuel : quelle représentation de la diversité ?

le 22 08 2017

La diversité de la société française doit être représentée dans les programmes audiovisuels. Ce principe est fixé par la loi de 1986 relative à la liberté de communication, et renforcé par la loi relative à l’égalité et à la citoyennetéCitoyennetéLien social établi entre une personne et l’État qui la rend apte à exercer l’ensemble des droits politiques attachés à cette qualité sous réserve qu’elle ne se trouve pas privée de tout ou partie de cet exercice par une condamnation pénale (privation de droits civiques). Juridiquement, un citoyen français jouit de droits civils et politiques et s’acquitte d’obligations envers la société. de 2017. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) est chargé de veiller au respect de cette règle. Il a remis, cet été, au ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat. son rapport annuel sur l’état de la représentation de la diversité dans les médias audiovisuels.

Une faible progression de la représentation de la diversité

Les résultats de la vague 2016 du baromètre de la diversité montrent une légère augmentation de la représentation des personnes perçues comme non blanches mais leur part reste faible (14% en 2014, 16% en 2016). Cette évolution est principalement due aux programmes de sport.

Dans les programmes de fiction, la représentation de la diversité est variable selon les pays de production. Les fictions américaines présentent ainsi le meilleur taux de personnes perçues comme non blanches (25%). A l’inverse, pour les fictions françaises, le taux n’est que de 17%.

Pour les rôles tenus dans les fictions, le taux de personnes perçues comme non blanches est de 18% pour les personnages secondaires, mais seulement 10% pour les héros. De même, les attitudes négatives sont incarnées à 25% par des personnes perçues comme non blanches.

La représentation des femmes est stable et toujours en-deçà de leur part dans la population.

Les catégories socioprofessionnelles supérieures sont, quant à elle, surreprésentées.

S’agissant du handicap, il reste quasiment absent des programmes. Sa représentation à l’antenne a cependant doublé en proportion par rapport à 2013 principalement en raison de la diffusion des Jeux paralympiques de Rio de Janeiro.

Les recommandations du CSA

Pour mieux représenter la diversité dans l’audiovisuel, le Conseil présente dix préconisations (attention particulière à la qualité des rôles, bilans annuels de la clause diversité, formation des personnels, etc.). Il entend également conduire des travaux sur trois thèmes :

  • la lutte contre les amalgames et les stéréotypes ;
  • une meilleure représentation du handicap à l’antenne ;
  • la représentation de la pauvreté en France.

Mots clés :

Rechercher