Baccalauréat : des propositions de réforme| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Baccalauréat : des propositions de réforme

le 13 03 2012 Archives.

Les Inspections générales de l’Education nationale (Igen et Igaenr) ainsi que l’Inspection générale des finances et le Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies ont remis ensemble un rapport présentant des propositions d’évolution du baccalauréat au ministre de l’éducation nationale le 12 mars 2012.

Le rapport retrace l’évolution récente du baccalauréat, marquée par trois traits majeurs : un nombre croissant de candidats et un nombre croissant de reçus, une organisation des épreuves de plus en plus complexe et une mise en doute de la valeur (qualité certificative) du baccalauréat. En outre, les inspecteurs notent que l’orientation et la sélection dans l’enseignement supérieur s’opèrent sur le dossier scolaire avant même l’obtention du baccalauréat. Les propositions présentées visent donc à corriger ce constat en poursuivant trois objectifs : simplifier l’organisation de l’examen, améliorer sa qualité certificative et renforcer son articulation avec l’enseignement supérieur. Pour cela, les rapporteurs recommandent une meilleure prise en compte de l’évaluation continue et du livret scolaire, la diminution des épreuves terminales du baccalauréat, l’introduction de seuils éliminatoires dans les matières les plus importantes, la remise en cause du principe d’octroi de points de majoration par des épreuves facultatives, la diversification des modalités d’évaluation au profit de l’oral, la création d’épreuves pluridisciplinaires.

La session 2011 du baccalauréat, marquée par de nombreux incidents (sujet révélé sur internet…), a révélé la complexité de l’organisation des épreuves et les limites du fonctionnement actuel. Si des mesures de sécurisation sont annoncées pour la session 2012, la décision d’une éventuelle évolution profonde de l’examen est reportée après l’élection présidentielle.

Mots clés :

Rechercher