Imprimer

Bibliothèques : "ouvrir plus, ouvrir mieux"

le 18 04 2018

Le 10 avril 2018, à l’occasion de la Journée des bibliothèques, la ministre de la culture, Françoise Nyssen, a présenté un plan national pour les bibliothèques. Le plan s’appuie sur les conclusions du rapport remis, le 20 février 2018, par l’académicien Erik Orsenna et l’inspecteur général des affaires culturelles Noël Corbin.

Le bilan du “Tour de France” des lieux de lecture

La lecture publique occupe 16 500 lieux (7 700 bibliothèques, 8 800 points d’accès aux livres), 38 000 agents et 82 000 bénévoles. En 2015, 1,7 milliard d’euros de dépenses ont été consacrées par les collectivités territoriales à la lecture publique.

En 2016, 40% des Français de 15 ans et plus se sont rendus dans une bibliothèque et seuls 12% y empruntent des livres. 75% des bibliothèques installées dans les collectivités de plus de 100 000 habitants travaillent avec des associations de lutte contre l’illettrisme. En 2018, en semaine, la majorité des bibliothèques ferment entre 12 et 14 heures et tôt le soir.

Des 19 propositions contenues dans le rapport, celle concernant l’ouverture le dimanche est la plus commentée. Pour “ouvrir plus, ouvrir mieux”, le rapport plaide pour la mise en œuvre d’un plan national pour les bibliothèques et les bibliothèques universitaires (BU).

Les comparaisons internationales pour l’ensemble des bibliothèques indiquent qu’une ouverture moyenne de 50 heures hebdomadaires pour les villes de plus de 100 000 habitants et de 45 heures pour les villes entre 20 000 et 100 000 habitants peut avoir valeur de référentiel. En partant d’une analyse des dépenses réalisées par les 55 collectivités ayant augmenté les horaires de leurs bibliothèques en 2016 et 2017 avec la dotation générale de décentralisationDécentralisationProcessus consistant pour l’Etat à transférer au profit des collectivités territoriales certaines compétences et les ressources correspondantes. (DGD), le rapport dégage un coût moyen de 21 millions d’euros pour une heure d’ouverture supplémentaire sur toutes les bibliothèques.

Un plan national pour les bibliothèques

Après une consultation sur les voies de transformation des bibliothèques, la ministre a présenté un plan qui vise deux objectifs : rendre les bibliothèques plus accessibles et en faire des maisons de services publics culturels.

L’État entend accompagner les extensions horaires, notamment le weekend, dans certains territoires prioritaires (villes moyennes, quartiers de la politique de la ville, grandes villes au-delà de 100 000 habitants). Pour cela, des projets d’investissement seront soutenus à hauteur de 80 millions d’euros au titre de la dotation générale de décentralisation.

Mots clés :

Rechercher