Biodiversité : extension du réseau Natura 2000| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Biodiversité : extension du réseau Natura 2000

le 25 11 2011 Archives.

La Commission européenne a annoncé le 21 novembre 2011 l’inscription de 166 nouveaux sites, représentant près de 18 800 km2, au réseau Natura 2000. Avec cette extension, le réseau européen de zones naturelles protégées compte aujourd’hui 26 000 sites et couvre désormais près de 18% du territoire terrestre de l’Union européenne et plus de 145 000 km2 de ses mers et océans.

Plus de 90% de cette nouvelle extension concerne des aires marines, principalement situées au Royaume-Uni, mais également en France, en Belgique, en Grèce, à Chypre, et en Italie. Ces nouveaux sites marins devraient offrir un refuge vital à un grand nombre d’espèces parmi les plus rares et les plus menacées d’Europe. Dans la région de la Méditerranée, les nouveaux sites devraient renforcer la protection d’espèces emblématiques, telles que la tortue verte, la tortue caouanne et le phoque moine de Méditerranée, qui jouent un rôle clé dans les écosystèmes qui les abritent. Dans l’océan Atlantique, les neuf récifs d’eau froide retenus accueillent des coraux et araignées de mer, ainsi que de nombreuses espèces qui, à ce jour, ne portent pas encore de nom.

Les sites inclus au réseau Natura 2000 sont sélectionnés par les États membres en partenariat avec la Commission, qui les désigne ensuite officiellement en tant que "sites d’importance communautaire". Au sein de ces zones, les activités économiques (exploitation agricole, tourisme et sylviculture) sont autorisées à la condition qu’elles soient réalisées de manière durable et en harmonie avec le milieu naturel (préservation de la flore, des oiseaux, des habitats naturels, etc.).

Rechercher