Campements illicites : un état des lieux [20131002]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Campements illicites : un état des lieux

le 2 10 2013 Archives.

La Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal) rend publics les résultats de sa deuxième enquête sur les campements illicites en France, conduite en août 2013.

D’après les chiffres publiés par la Dihal, 394 campements illicites sont comptabilisés et ils abritent 16 949 personnes. Ces campements sont concentrés sur quelques régions : 39% des campements sont installés en Ile-de-France, les autres se répartissent dans les régions Nord-Pas-de-Calais, Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon. L’enquête est réalisée dans le cadre du suivi de la mise en oeuvre de la circulaire du 26 août 2012 sur l’anticipation et l’accompagnement des opérations d’évacuation des campements illicites. La circulaire comme l’enquête sont, au nom du principe d’égalité devant la loi, de portée générale. Elles considèrent les personnes indépendamment de leur origine ethnique même si les campements sont occupés principalement par des Roms roumains et bulgares.

Dressant le bilan de l’application de la circulaire d’août 2013, le Défenseur des droits et la Commission nationale consultative des droits de l’homme ont récemment mis en garde contre des discriminations et des traitements non respectueux du texte de la circulaire et souhaité l’élaboration d’une réelle stratégie d’inclusion.

Mots clés :

Rechercher