La carte des 13 nouvelles régions : moins de différences interrégionales [20150417]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

La carte des 13 nouvelles régions : moins de différences interrégionales

le 17 04 2015 Archives.

Dans l’édition 2015 de son ouvrage "La France et ses territoires", l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) consacre une étude aux 13 nouvelles régions métropolitaines qui seront mises en place le 1er janvier 2016. L’Insee souligne qu’en augmentant la taille des régions, le nouveau découpage atténue logiquement les différences entre les régions ainsi créées, tant au niveau démographique qu’au niveau économique.

Les caractéristiques démographiques (densité de population, répartition par âge) sont plus proches d’une région à l’autre dans la nouvelle carte des régions. Toutes, à l’exception de la Corse, comptent désormais plus de 2 millions d’habitants. Derrière les plus importantes régions que sont l’Île-de-France (11,9 millions d’habitants en 2011) et Rhône-Alpes fusionnée avec l’Auvergne (7,6 millions), on distingue deux groupes homogènes en termes de population :

  • 5 régions de taille intermédiaire, de 5 à 6 millions d’habitants chacune : Nord-Pas-de-Calais Picardie, Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • 5 régions, de 2 à 4 millions d’habitants chacune : Bretagne, Pays de la Loire, Normandie, Centre, Bourgogne Franche-Comté.

Dans la nouvelle carte, un nombre plus important de régions présente un poids économique intermédiaire, alors que ce n’était le cas auparavant que pour deux régions (Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur). Après l’Île-de-France, l’Auvergne Rhône-Alpes constitue la 2e région de France en termes de PIB (11,4% du PIB national). Suivent ensuite 5 régions intermédiaires représentant chacune environ 7% du PIB : Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, Nord-Pas-de-Calais Picardie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées et Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. Le PIB cumulé de ces régions (Île-de-France exceptée) représente près de la moitié du PIB national (47,7%). La nouvelle carte des régions resserre également les PIB par habitant autour de la moyenne : hors Île-de-France et Corse, l’écart passe de +15,6% à -13,9% (avant le redécoupage) à seulement +11,7% à -8,4% (avec le nouveau découpage).

Rechercher