Centrales nucléaires : les conclusions de la Commission européenne| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Centrales nucléaires : les conclusions de la Commission européenne

le 12 10 2012 Archives.

La Commission européenne a présenté ses conclusions sur les tests de résistance des centrales nucléaires le 4 octobre 2012. Ces tests ont été réalisés à la suite de la catastrophe survenue à Fukushima en mars 2011. Il s’agissait d’évaluer la résistance des centrales nucléaires aux catastrophes naturelles, aux accidents d’avions et aux d’erreurs humaines de gestion, ainsi que l’efficacité des mécanismes de gestion des coupures d’électricité. Ces tests ont concerné l’ensemble des réacteurs nucléaires présents au sein de l’Union européenne.

Selon la Commission, les centrales européennes disposent en général de standards de qualité élevés. Des améliorations sont toutefois à prévoir dans une majorité d’entre elles, pour un montant de travaux estimé entre 10 et 25 milliards d’euros. Les tests auraient démontré que les normes de sûreté préconisées par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et les meilleures pratiques internationales ne sont pas systématiquement appliquées par tous les États membres. La France, qui représente plus du tiers du parc européen, est notamment épinglée pour les lacunes de son évaluation des risques sismique et inondation.

Le jour même de la publication des conclusions de la Commission européenne, l’Autorité française de sûreté nucléaire (ASN) a émis des "réserves" à leur propos. L’ASN regrette de ne pas avoir été associée à leur élaboration et déplore que la Commission ait ignoré certaines mesures décidées en France, comme la mise en place de brigades de secours mobiles prêtes à intervenir en cas d’accident grave.

Outre un rapport sur la mise en œuvre des recommandations issues des tests de résistance, prévu pour juin 2014, la Commission devrait proposer, début 2013, une révision de la directive sur la sûreté nucléaire, texte qui constitue aujourd’hui le cadre légal européen en la matière.

Rechercher