Changement climatique : le plan national d’adaptation| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Changement climatique : le plan national d’adaptation

le 28 07 2011 Archives.

La ministre de l’écologie a présenté le 20 juillet 2011 le "Plan national d’adaptation au changement climatique" élaboré après un processus de concertation mis en place en décembre 2009. Sa réalisation était inscrite dans les objectifs de la loi de programmation du 3 août 2009 relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement. Les groupes de travail de la concertation nationale, constitués sur le modèle du "Grenelle de l’environnement", comprenaient les mêmes collèges : élus et collectivités, État, employeurs, syndicats de salariés, associations.

Le plan d’adaptation finalement élaboré part de l’hypothèse d’une hausse moyenne des températures inéluctable d’au moins 2° centigrades d’ici 2100. Il prévoit 80 actions déclinées en 230 mesures concrètes dont le coût est estimé à 171 millions d’euros. Lors de sa présentation, la ministre a organisé les différentes mesures autour de quatre axes principaux :

L’ensemble des mesures préconisées, d’ordre réglementaire, ne nécessitera pas de nouveaux débats au ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat.. Les collectivités territoriales seront en revanche fortement sollicitées, de nombreuses mesures entrant dans leur domaine de compétence (eau, routes, etc.), ce qui peut les conduire à réclamer des moyens pour les mettre en œuvre. Certaines associations de défense de l’environnement craignent par ailleurs de voir l’idée d’adaptation au changement climatique supplanter définitivement la recherche de mesures pour s’y opposer.

Mots clés :

Rechercher