Chômage : définir un mode de traitement adéquat| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Chômage : définir un mode de traitement adéquat

le 3 11 2005 Archives.

En s’appuyant sur une analyse européenne, le Conseil de l’emploi, des revenus et de la cohésion sociale (CERC) souligne dans un rapport publié mercredi 2 novembre 2005, les difficultés françaises à "définir un mode de traitement adéquat" du chômage.

Alors que l’on ne parvient pas "à faire baisser le taux de chômage", le financement des indemnisations chômage devrait selon le CERC faire appel à des sources d’origine fiscale et pas seulement à la seule solidarité interprofessionnelle via les cotisations sociales. Le CERC préconise plusieurs autres pistes de réforme : un référent unique par demandeur d’emploi, l’allongement de la durée d’indemnisation d’un demandeur d’emploi rencontrant effectivement des difficultés pour retrouver un emploi, l’ouverture d’un droit à allocation dès le premier mois de cotisation et d’une allocation de solidarité à tout inscrit à l’ANPE, y compris les jeunes entrant sur le marché du travail...

La loi de cohésion sociale a confirmé la responsabilité de l’Etat dans la définition d’un service publicService publicActivité d’intérêt général prise en charge par une personne publique ou par une personne privée mais sous le contrôle d’une personne publique. On distingue les services publics d’ordre et de régulation (défense, justice...), ceux ayant pour but la protection sociale et sanitaire, ceux à vocation éducative et culturelle et ceux à caractère économique. Le régime juridique du service public est défini autour de trois principes : continuité du service public, égalité devant le service public et mutabilité (adaptabilité). de l’emploi. Organiser l’aide au retour à l’emploi est par ailleurs un des aspects de la mise en oeuvre du droit à l’emploi, inscrit dans la Constitution, rappelle le CERC dans son rapport.

Rechercher