Climat : la COP 23 se tient à Bonn du 6 au 17 novembre 2017| vie-publique.fr | Actualités | En bref

Imprimer

Climat : la COP 23 se tient à Bonn du 6 au 17 novembre 2017

le 7 11 2017

L’ONU organise, à Bonn, la 23e conférence (COP 23) des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Cette conférence, ouverte du 6 au 17 novembre 2017, est présidée par les îles Fidji.

Le contexte

La COP 23 s’inscrit dans un contexte marqué par l’annonce, le 1er juin 2017, du retrait des États-Unis de l’Accord de Paris, à l’horizon 2020. A l’inverse, la Syrie et le Nicaragua ont signifié leur adhésion prochaine à cet accord.

La COP 23 est la 13e session de la conférence des parties agissant comme réunion des Parties au Protocole de Kyoto de 1997, et la deuxième session de la Conférence des Parties agissant comme réunion des Parties à l’Accord de Paris de 2015, ratifié par 169 pays.

Modalités d’organisation de la COP 23

La conférence de 2017 s’organise en deux endroits géographiques distincts, sur le principe "une conférence, deux zones".

La zone Bula est consacrée aux négociations intergouvernementales. Celles-ci porteront essentiellement sur les points suivants :

  • réfléchir au "système d’exploitation" de l’Accord de Paris, c’est-à-dire au descriptif complet d’une méthode de contrôle de la hausse des températures ;
  • encourager de nouvelles initiatives sur le climat ;
  • vérifier l’évolution de l’engagement financier annuel, d’un montant de 100 milliards de dollars, à destination des pays en développement d’ici 2020.

Ces travaux s’inscrivent notamment dans une logique préparatoire à la COP 24, en Pologne, qui pourrait revoir à la hausse certains plans climats nationaux.

La zone Bonn, ouverte à l’ensemble des acteurs, telles que les entreprises, les villes et membres de la société civile, fait le point sur les actions menées depuis l’Accord de Paris.

Contrôler la hausse des températures : une urgence

Dans un communiqué de presse du 5 novembre 2017, l’Onu rappelle que le contrôle de la hausse moyenne des températures mondiales devient urgent au regard des données fournies par l’organisation météorologique mondiale (OMM). Les concentrations en CO2 ont augmenté à un rythme record en 2016.

La COP 23 marque le 25e anniversaire du sommet de Rio et le 45e anniversaire de la 1ere conférence des Nations-Unies sur l’environnement, à Stockholm.

Rechercher