Collège : 12,3% des élèves de 6e ont un retard scolaire d’au moins un an [20140902]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Collège : 12,3% des élèves de 6e ont un retard scolaire d’au moins un an

le 2 09 2014 Archives.

12,3% des élèves ayant fait leur première rentrée en classe de 6e en septembre 2011 accusaient un retard scolaire d’au moins un an. C’est ce que révèle une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiée en septembre 2014.

Selon l’Insee, la probabilité pour un élève d’être en retard à son entrée au collège varie fortement selon ses caractéristiques sociodémographiques (sexe, nationalitéNationalitéLien juridique donnant à un individu la qualité de citoyen d’un Etat.) et celles de sa famille (profession des parents). Elle varie également selon l’environnement géographique. Le retard scolaire concerne 13,6% des garçons, contre 11% des filles. Les écarts sont très marqués entre les élèves de nationalité française (11,8%) et ceux de nationalité étrangère (32,4%). Plus le milieu social (catégorie socioprofessionnelle du ménage) est élevé, moins les élèves ont de risque d’être en retard : la proportion d’élèves en retard varie de 3,6% dans les milieux très favorisés à 20,5% dans les milieux défavorisés. Parmi les élèves de 6e qui résident dans une zone urbaine sensibleZone urbaine sensible / Zones urbaines sensiblesZUS (ZUS), 21,7% sont en retard, contre 11,6% des élèves qui résident hors des ZUS. De même, les élèves qui fréquentaient, en classe de CM2, une école appartenant au réseau de l’éducation prioritaire sont presque deux fois plus souvent en retard que les autres (respectivement 19% et 10,9%).

Lors de la rentrée scolaire 2014, la ministre en charge de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a lancé la réforme de l’éducation prioritaire qui vise à réduire les écarts de performance entre les élèves scolarisés en éducation prioritaire et ceux qui ne le sont pas à moins de 10%.

Mots clés :

Rechercher