Commerce : ouvrir le dimanche, pour quel bénéfice ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Commerce : ouvrir le dimanche, pour quel bénéfice ?

le 3 12 2008 Archives.

Une étude publiée par le Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), remise le 27 novembre 2008 au secrétaire d’Etat chargé de la consommation, s’intéresse à la question de l’ouverture des commerces le dimanche. Elle présente d’une part les résultats d’une enquête visant à cerner l’opinion des français et d’autre part une simulation des effets d’une telle ouverture sur la consommation et sur l’emploi.

Lorsqu’une offre commerciale existe le dimanche, l’étude constate que plus de la moitié des personnes n’effectuent aucun achat. De plus, la majorité des personnes se déclarant prêtes à acheter le dimanche indiquent qu’il ne s’agirait pas pour elles d’une consommation supplémentaire. Enfin, une ouverture plus tardive des commerces est en général préférée à une ouverture dominicale. Les simulations confirment que l’ouverture le dimanche favorise un transfert de la clientèle vers les grandes surfaces mais n’aboutit pas à une augmentation significative de la consommation. L’impact sur l’emploi serait lui aussi marginal, les prévisions allant de 8 000 emplois créés à 21 600 perdus (le secteur de la distribution emploie plus de 1,8 million de personnes).

Cette étude contribue à alimenter le débat qui s’est ouvert à la suite du dépôt à l’Assemblée nationale d’une proposition de loiProposition de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative d’un ou plusieurs parlementaires. sur le sujet soutenue par le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale., proposition qui a suscité l’opposition des syndicats, des représentants des artisans et petits commerçants et n’a pas fait l’unanimité au sein de la majorité parlementaire.

Rechercher