Imprimer

La Commission européenne fête les 20 ans de l’instrument de jumelage

le 22 02 2018

Il y a 20 ans était lancé l’instrument de jumelage de la Commission européenne qui met en place une coopération entre administrations publiques des États membres de l’Union européenne (UE) et des États candidats à l’adhésion. Depuis 1998, 2 700 projets ont été réalisés.

Qu’est-ce que l’instrument de jumelage ?

L’instrument de jumelage met en oeuvre une coopération administrative entre l’UE et les États candidats ou potentiellement candidats à l’adhésion à l’UE. Il est également utilisé dans le cadre de la politique de voisinage. Des fonctionnaires des États membres de l’UE coopèrent avec leurs pairs dans les administrations des pays partenaires.

Conçue en 1998 par la Commission européenne, l’initiative ne s’adresse dans un premier temps qu’aux pays candidats afin de les aider à acquérir des compétences nécessaires à l’adoption et à la mise en œuvre du droit communautaire. À partir de 2003, certains États de l’Europe centrale et orientale ainsi que certains États du bassin méditerranéen qui ne font pas partie de l’Union sont également éligibles. Sont ainsi concernés les pays qui bénéficient des instruments de l’aide de pré-adhésion ainsi que ceux auxquels s’appliquent les instruments d’aide de voisinage.

Une fois adopté, un projet de coopération est géré par deux chefs de projet, l’un au nom de l’État membre qui le pilote, l’autre au nom de l’État partenaire. Un conseiller résident est détaché auprès de l’institution partenaire pour une durée de 12 à 36 mois. Il existe des projets plus souples qui sont conçus pour une période de six à huit mois sans conseiller sur place.

Dans le processus d’adhésion, le jumelage vise à soutenir la transposition et l’application de la législation de l’UE. Il s’agit aussi de diffuser les bonnes pratiques développées au sein de l’UE et de favoriser les relations à long terme entre administrations.

Dans le cadre de la politique de voisinage, le jumelage vise à améliorer le fonctionnement de l’administration notamment par la formation des personnels.

Les jumelages sont ainsi un moyen privilégié à la fois pour soutenir des réformes et pour renforcer l’influence de l’Union européenne.

Mots clés :

Rechercher