Consommation excessive d’alcool : un des premiers motifs d’hospitalisation| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Consommation excessive d’alcool : un des premiers motifs d’hospitalisation

le 13 07 2015 Archives.

Les conséquences de la consommation excessive d’alcool sont l’un des tous premiers motifs d’hospitalisation en France. Responsable de 49 000 décès par an, l’alcool reste un enjeu majeur de santé publique. C’est ce qu’indique une étude publiée par l’Institut de veille sanitaire (InVS) dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 7 juillet 2015.

L’ensemble des hospitalisations liées à la consommation excessive d’alcool, qu’il s’agisse des hospitalisations liées aux alcoolisations aigües, à la prise en charge de leur addiction, ou au traitement d’une complication liée à l’alcool (troubles psychiatriques, cirrhoses, cancers, etc.), ont représenté un coût de 2,64 milliards d’euros en 2012, soit près de 3,6% de l’ensemble des dépenses hospitalières. L’étude précise que ce montant est probablement sous-estimé, car le rôle de l’alcool dans certaines hospitalisations (traumatismes, certains cancers, etc.) n’est parfois pas signalé.

L’analyse de la répartition des âges montre que les patients hospitalisés pour alcoolisation aigüe ont en moyenne 43,5 ans, contre 47,9 ans pour les patients hospitalisés pour addiction et 56,7 ans pour ceux hospitalisés pour complication. Ainsi, les hospitalisations pour intoxications aigües surviennent en moyenne 4,5 ans avant les hospitalisations pour dépendance et 13 ans avant les hospitalisations pour complications. Face à ce constat, l’InVS souligne la nécessité de proposer aux patients, accueillis pour ivresse dans les services d’urgence, une évaluation sur leur relation à l’alcool et, si besoin, de les orienter vers une prise en charge en addictologie, de façon à éviter l’apparition de complications, sources de nouvelles hospitalisations plus tard. Cela impliquerait notamment d’améliorer la formation en alcoologie des personnels des services qui accueillent ces patients.

Mots clés :

Rechercher