Imprimer

Coûts de la main-d’œuvre dans l’UE : des différences fortes entre les États membres

le 30 04 2018

Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne (UE) estime les coûts horaires de la main-d’œuvre (hors agriculture et administration publique) à 26,8 euros en moyenne dans l’Union et à 30,3 euros dans la zone euroEuroMonnaie unique de plusieurs Etats membres de l’Union européenne qui forment la zone euro.. L’écart est cependant très important selon les États membres : les coûts varient entre 4,9 et 42,5 euros. La convergence des coûts horaires de la main-d’œuvre au sein de l’Union n’est donc pas encore une réalité.

Des chiffres différents selon les secteurs et les États

Dans l’industrie, les coûts horaires de la main-d’œuvre se sont établis à 27,4 euros en moyenne dans l’UE et à 33,4 euros dans la zone euro. En 2017, ils étaient respectivement de 26,6 euros et 29,3 euros dans les services. Dans le secteur de la construction, ils s’élevaient à 23,7 euros dans l’UE et à 26,7 euros dans la zone euro. Dans l’économie non marchande, ils se sont établis respectivement à 27,2 et à 30,1 euros.

En Bulgarie, les coûts horaires de la main-d’œuvre sont les plus faibles (4,9 euros), suivie par la Roumanie (6,3 euros), la Lituanie (8,0 euros), la Lettonie (8,1 euros), la Hongrie (9,1 euros) et la Pologne (9,4 euros). Les coûts plus élevés sont enregistrés au Danemark (42,5 euros), en Belgique (39,6 euros), au Luxembourg (37,6 euros), en Suède (36,6 euros) et en France (36,0 euros).

Évolution des coûts horaires de la main-d’œuvre

De 2016 à 2017, les coûts horaires de la main-d’œuvre dans l’économie, exprimés en euros, ont augmenté de 2,3% dans l’UE et de 1,9% dans la zone euro.

Au sein de la zone euro, la Lituanie (+9%), l’Estonie (+7,4%) et la Lettonie (+7%) ont connu les hausses les plus marquées. La seule baisse a été observée en Finlande (-1,5%).

Hors zone euro, les augmentations les plus fortes de coûts horaires de la main-d’œuvre ont été enregistrées en Roumanie (+17,1%) ainsi qu’en Bulgarie (+12,0%).

Les coûts de la main-d’œuvre comprennent les salaires et traitements auxquels s’ajoutent les coûts non salariaux tels que les cotisations sociales à la charge des employeurs. La part des coûts non-salariaux dans l’ensemble de l’économie était de 24% dans l’UE et de 25,9% dans la zone euro, variant de 6,7% à Malte à 32,8% en France.

Mots clés :

Rechercher