Débat sur la fin de vie : le rapport du CCNE [20141028]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Débat sur la fin de vie : le rapport du CCNE

le 28 10 2014 Archives.

Le Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) a publié, le 23 octobre 2014, un rapport qui rend compte du débat public sur la fin de vie initié en juillet 2012 par le président de la République et relancé par le Comité en juillet 2013 à la suite de l’avis "Fin de vie, autonomie de la personne, volonté de mourir".

Au terme de deux ans de débat, le Comité observe de profondes divergences à propos du suicide assisté et de l’euthanasie. En revanche, il souligne un constat unanime et accablant sur les conditions actuelles de la fin de vie. Le Comité rappelle la nécessité de garantir les droits des personnes en fin de vie d’accéder à des soins palliatifs (actuellement seulement 20% des personnes qui doivent en bénéficier y accèdent), à un accompagnement humain et à un soulagement de la douleur, y compris à domicile. Les droits des malades devraient être mieux respectés, notamment en rendant contraignantes pour les soignants les directives anticipées de la personne malade (actuellement, ces directives sont considérées comme des souhaits et les décisions sont prises par les médecins). Le Comité note également une demande partagée en faveur du droit pour une personne en phase terminale d’accéder à une sédation profonde (endormissement conduisant à une perte complète de conscience).

Le rapport du CCNE alimentera les réflexions des députés Alain Clayes et Jean Leonetti, chargés d’une mission sur la fin de vie dont le rapport est attendu pour décembre 2014.

Mots clés :

Rechercher