Déchets radioactifs : le plan de gestion 2010-2012| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Déchets radioactifs : le plan de gestion 2010-2012

le 11 06 2010 Archives.

La nouvelle édition du plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs (PNGMDR 2010-2012) a été dévoilée par le directeur général de l’énergie et du climat au ministère de l’Ecologie et par le président de l’Autorité de sûreté nucléaire, le 4 juin 2010.

Selon ce plan, près de 90 % du volume des déchets radioactifs dispose d’ores et déjà de filières de gestion à long terme en France. Des progrès restent toutefois à réaliser pour définir des filières de gestion à long terme pour l’ensemble des déchets. Depuis la première édition, publiée début 2007, le programme a permis des avancées, en particulier pour la mise en place de nouvelles filières de gestion à long terme. Le plan évalue également les projets de stockage à faible profondeur de déchets de faible activité à vie longue, le conditionnement de déchets historiques, ainsi que l’impact à long terme des stockages de résidus miniers et les filières à mettre en place pour certains types de déchets comme les déchets radioactifs amiantés. Les déchets ultimes ne pouvant être stockés en surface ou en faible profondeur sont toujours dans l’attente d’une solution de stockage pérenne. Pour la période 2010-2012, le plan propose la programmation de la reprise de déchets de certains anciens entreposages, une étude de l’impact de la réutilisation de stériles miniers et l’amélioration de la cohérence globale de la gestion des matières et déchets radioactifs.

Prévu par la loi de programme du 28 juin 2006 relative à la gestion des matières et déchets radioactifs, le PNGMDR est élaboré sur la base de l’inventaire national de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs. Il est transmis au Parlement et donne lieu à une évaluation par l’Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques.

Mots clés :

Rechercher