Demandeurs d’asile en Europe : la part des mineurs isolés [20160513]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Demandeurs d’asile en Europe : la part des mineurs isolés

le 13 05 2016

Le 2 mai 2016, Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne (UE), a publié les chiffres 2015 des mineurs isolés ayant déposé une demande de protection internationale dans l’Union européenne (UE). 88 300 jeunes considérés comme mineurs non accompagnés étaient concernés.

Selon Eurostat, ce nombre est en très forte augmentation. Il a été multiplié quasiment par 4 par rapport à 2014 (environ 23 000 demandes avaient été déposées) et par 8 par rapport aux années 2008-2013 (entre 11 000 et 13 000 demandes annuelles).

Les jeunes demandeurs en 2015 sont à 91% des garçons. Plus de la moitié d’entre eux sont âgés de 16 à 17 ans (57%), 13% ont moins de 14 ans (11 800 personnes) . Ils sont originaires majoritairement d’Afghanistan (51%) et de Syrie (16%). Leurs demandes se sont concentrées dans quatre États membres :

  • en Suède pour 40 % (35 250 demandeurs, parmi lesquels plus de la moitié des jeunes Afghans enregistrés dans l’ensemble de l’UE) ;
  • en Allemagne pour 16% (14 400 demandeurs) ;
  • en Hongrie pour 10% (8 800 demandeurs) ;
  • en Autriche pour 9% (8 300 demandeurs).

À eux seuls, ces quatre pays ont totalisé les trois-quarts des demandes des mineurs isolés. Comparativement, la France a reçu 320 demandes. En 2015, les mineurs non accompagnés ont représenté 23% de l’ensemble des demandeurs d’asile de moins de 18 ans.

Rechercher