Démographie : la population de l’Union européenne en 2010| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Démographie : la population de l’Union européenne en 2010

le 12 08 2011 Archives.

L’Office statistique de l’Union européenne, Eurostat, publie les chiffres estimés de la population de l’Union européenne (UE) au 1er janvier 2011. Selon cette étude, publiée le 28 juillet 2011, la population de l’UE est passée de 501,1 millions au 1er janvier 2010 à 502,5 millions au 1er janvier 2011. Cette hausse s’explique par le solde migratoire (900 000 personnes) et l’accroissement naturel de la population (500 000 personnes).

La plus forte croissance naturelle de la population (c’est-à-dire la différence entre les naissances vivantes et les décès pour 1 000 habitants) a été enregistrée en Irlande (+10,3‰), loin devant Chypre (+5,7‰), la France (+4,4‰) et le Luxembourg (+4,2‰). Huit États membres ont enregistré une croissance naturelle négative, les plus fortes baisses ayant été observées en Lettonie (-4,8‰), en Bulgarie (-4,6‰) et en Hongrie (-4,0‰).

Les soldes migratoires positifs les plus importants ont été enregistrés au Luxembourg (+15,1‰), à Malte, en Suède, en Italie et en Belgique (au dessus de +5‰ chacun) ; tandis que la Lituanie (-23,7‰) et l’Irlande (-7,5‰) ont enregistré les soldes migratoires négatifs les plus élevés.

En conclusion, la population a augmenté dans 20 États membres et a baissé dans 7. Les hausses relatives les plus importantes ont été observées au Luxembourg (+19,3‰) et en Suède (+8,0‰), les baisses les plus marquées en Lituanie (-25,7‰), en Lettonie (-8,4‰) et en Bulgarie (-7,8‰).

Rechercher