Développement économique : avoir des indicateurs pertinents| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Développement économique : avoir des indicateurs pertinents

le 16 09 2009 Archives.

Les seuls indicateurs de croissance économique (PNB et PIB) semblent souvent insuffisants pour rendre compte de l’évolution du bien être des populations et de la "soutenabilité" des modes de développement. Une commission présidée par le professeur Joseph E. Stiglitz, de l’université Columbia à New York, prix Nobel d’économie, a été mise en place, à l’initiative du Président de la République, au début de l’année 2008 pour définir de nouveaux indicateurs permettant de mieux mesurer la performance économique et le progrès social. La commission a remis son rapport au Président de la République le 14 septembre 2009.

Le rapport formule douze recommandations visant notamment à s’attacher plus aux revenus et à la consommation qu’à la production, à leur répartition et aux inégalités plutôt qu’à des moyennes, à mieux intégrer aux indicateurs les activités non marchandes domestiques, à prendre en compte des indicateurs de bien être comme la santé, l’éducation ou la sécurité, ou à mettre en place des indicateurs de développement durable.

L’ensemble de l’appareil statistique français, notamment l’INSEE, devra s’adapter à ces nouvelles exigences, selon les déclarations faites par le Président de la République lors de la remise du rapport, et la France travaillera à faire évoluer dans ce sens les systèmes statistiques des organisations internationales. Déjà un rapport de la Commission européenne préconise l’intégration au PIB de la dimension environnementale et le PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) utilise depuis 1990 un "Indice de développement humain" (IDH) prenant en compte, en plus du PIB, la santé, l’éducation ou le niveau de vie.

Mots clés :

Rechercher