E-administration : de bons services difficiles à utiliser| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

E-administration : de bons services difficiles à utiliser

le 10 02 2005 Archives.

La Commission européenne a publié mi-janvier les résultats d’une enquête sur l’utilisation en ligne des services administratifs européens. Le sondage portait sur 48 228 utilisateurs, dont 19 896 citoyens et 28 332 entreprises. Selon la Commission, 66% des utilisateurs interrogés sont "très satisfaits" tandis que 10% sont insatisfaits. Les utilisateurs ont gagné une heure de temps en moyenne par rapport aux services classiques. Les entreprises ont économisé 10 euros lors de la déclaration de la TVA en ligne. Toutefois les citoyens demandent des services plus faciles à utiliser et davantage d’aide lors de cette utilisation. Les entreprises demandent quant à elles des services plus faciles à trouver permettant de réaliser davantage d’économies.

La Commission européenne doit présenter à l’été 2005 des propositions "pour une nouvelle initiative eEurope 2010". Ce "plan d’action" succédera au plan eEurope 2005. Elaboré en 2002, le plan eEurope 2005 visait "une société de l’information pour tous" en "stimulant le développement de services et de contenus" en ligne en s’appuyant sur une infrastructure haut-débit "largement disponible".

Rechercher