Echec scolaire : peut-on améliorer l’orientation ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Echec scolaire : peut-on améliorer l’orientation ?

le 7 10 2005 Archives.

Le 8 septembre 2005, Irène Tharin, députée, a remis au Premier ministre un rapport intitulé « Orientation, réussite scolaire : ensemble relevons le défi ». L’objectif du rapport était de formuler des propositions en matière d’orientation susceptibles de remédier à un taux d’échec scolaire et universitaire toujours important.

Après un bilan des réformes en cours (traitement spécifique de la difficulté scolaire, zones d’éducation prioritaire, mise en place du LMD licence-master-doctorat, égalité des filles et des garçons dans les différentes filières,...), Irène Tharin formule 40 propositions prévoyant notamment une révision des procédures d’orientation et une redéfinition du rôle des conseillers d’orientation, l’établissement de passerelles plus nombreuses avec le monde de l’entreprise et une valorisation des filières d’apprentissage (particulièrement au sein des formations universitaires) qui permettraient une meilleure insertion professionnelle que les formations classiques. Le rapport met encore en avant « une nouvelle approche du monde du travail » pour mieux répondre aux besoins du marché du travail et insiste sur la nécessité de renforcer la formation continue.

Rechercher