Ecole et collège : les ultimes propositions du Haut Conseil de l’éducation [20121211]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Ecole et collège : les ultimes propositions du Haut Conseil de l’éducation

le 11 12 2012 Archives.

Le rapport du Haut Conseil de l’éducation (HCE), remis au président de la République le 7 décembre 2012, se concentre sur l’école et le collège où "trop" d’élèves sont en échec scolaire. Les propositions du HCE s’inscrivent dans le contexte des débats menés à l’automne en vue de la préparation d’une loi de refondation de l’école.

Créé pour veiller à l’application de la loi de 2005 mettant en place le socle de compétences et de connaissances requises à la fin du collège, le HCE souhaite que la future loi apporte les "clarifications nécessaires" sur le contenu de ce socle. Il se prononce, comme dans son rapport de 2010, pour une expérience de "l’école du socle", regroupant école et collège. Pour le HCE, la prévention de l’échec scolaire passe, non par le redoublement, mais par un accompagnement des élèves en difficulté tout au long de l’année avec des possibilités d’aménagement de la scolarité d’une année sur l’autre. Outre l’urgence d’une refondation de la formation des futurs enseignants et la revalorisation des débuts de carrière, le HCE préconise le recrutement d’enseignants parmi les cadres d’entreprise sur simple validation des acquis de l’expérience. Enfin il suggère la création d’une instance d’évaluation de l’école, indépendante et transparente, mais dont le responsable serait nommé par le président de la République.

Les préconisations du Haut Conseil semblent en phase avec les projets gouvernementaux. Le renforcement de la continuité école-collège, la formation des enseignants, font partie des priorités annoncées du projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. sur la refondation de l’Ecole. Par ailleurs, le ministre de l’éducation, Vincent Peillon, vient de lancer une campagne de recrutement de plus de 40 000 enseignants pour les rentrées 2013 et 2014. Enfin, le HCE devrait céder la place à un Conseil national d’évaluation du système éducatif.

Mots clés :

Rechercher