Économie : combien de sociétés contrôlées par l’État ? [20150402]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Économie : combien de sociétés contrôlées par l’État ?

le 2 04 2015 Archives.

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publie, le 2 avril 2015, une étude sur les entreprises publiques sous contrôle de l’État.

Au 31 décembre 2013, l’État contrôle majoritairement un nombre total de 1 444 sociétés en détenant plus de la moitié de leur capital. Parmi celles-ci, l’État exerce un contrôle direct sur 88 sociétés. Sur ces 88 sociétés, 11 sont à la tête de groupes rassemblant chacun plus d’une dizaine de sociétés. Par exemple, Électricité de France (EDF) et La Poste contrôlent chacune plus d’une centaine de sociétés, la SNCF en contrôle plus de 500. Au total, ces 1 444 sociétés emploient 801 000 salariés. Quatre cinquièmes des effectifs salariés sont employés dans le secteur tertiaire. Le secteur des transports et de l’entreposage occupe ainsi 494 000 salariés (neuf sur dix dépendent des groupes La Poste et SNCF).

Par rapport à 2012, le nombre de sociétés contrôlées par l’État augmente de 40 unités. Un peu plus d’une centaine de sociétés sont entrées dans les groupes contrôlés par l’État. Ces entrées sont principalement le fait d’EDF (parcs éoliens, hangars photovoltaïques), de la SNCF et de La Poste. A l’inverse, 80 sociétés sont sorties de la sphère publique en 2013. Ces sorties sont le fait de cessations d’activité ou de ventes de filiales, mais également de restructurations (fusion de sociétés de distribution de la Française des jeux, etc.).

L’État est aussi actionnaire minoritaire d’environ 600 sociétés (37% de GDF-Suez, 27% de Thalès, 15% de Renault, 13% de Orange, par exemple).

Mots clés :

Rechercher