Ecouteurs, alcoolémie, radars, stationnement : 26 mesures pour la sécurité routière [20150128]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

Imprimer

Ecouteurs, alcoolémie, radars, stationnement : 26 mesures pour la sécurité routière

le 28 01 2015 Archives.

Le ministre de l’intérieur a présenté, le 26 janvier 2015, un plan d’actions pour la sécurité routière. Ce plan comprend 26 mesures dont certaines concernent tout particulièrement les usagers. Il est notamment prévu :

  • d’interdire le port de tout système de type écouteurs, oreillette, casque, car ils sont susceptibles de limiter l’attention et l’audition des conducteurs.
  • d’abaisser le taux légal d’alcoolémie de 0,5 g/l à 0,2 g/l pour les conducteurs novices (3 ans après l’obtention du permis, ramenés à 2 ans après le permis s’il a été précédé d’un apprentissage par conduite accompagnée).
  • de désigner, lors de la demande de certification d’immatriculation d’un véhicule, la personne titulaire du permis de conduire correspondant au type de véhicule à immatriculer. Cette personne sera responsable en cas d’infractionInfractionAction ou comportement interdit par la loi et passibles de sanctions pénales. On distingue trois catégories d’infraction selon la gravité et les peines encourues : les contraventions, les délits et les crimes. constatée, à défaut d’identification du conducteur en infraction.
  • de relancer le déploiement de radars feux rouges et leur associer systématiquement un module de contrôle de la vitesse, notamment en agglomération.
  • de rendre obligatoire pour les usagers de deux-roues motorisés le port du gilet de sécurité en cas d’arrêt d’urgence, comme c’est déjà le cas pour les automobilistes.
  • d’interdire le stationnement des véhicules (sauf les deux-roues) cinq mètres avant les passages piétons et de renforcer les sanctions en cas de stationnement sur les passages piétons, les trottoirs ou les pistes cyclables.
  • d’expérimenter dans 11 départements la technique du double prélèvement salivaire pour dépister des stupéfiants, avant de la généraliser et d’augmenter ainsi le nombre de contrôles.
  • d’uniformiser la taille et le format des plaques d’immatriculation des deux roues motorisés, afin de faciliter les contrôles.
  • de préciser la réglementation du surteintage des vitres à l’avant des véhicules afin de ne pas entraver le contrôle de certains comportements dangereux (utilisation du téléphone au volant, non port de la ceinture de sécurité, etc.).

Selon les données, encore provisoires, de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), l’année 2014 a été marquée par une hausse de la mortalité routière. L’ONISR estime à 3 388 le nombre de décès en 2014, soit une augmentation de 3,7% et de 120 décès par rapport à 2013. Cette hausse a particulièrement touché les piétons (+8%), les cyclistes (+8%) et les cyclomotoristes (+6%). En 2014, le nombre de personnes blessées est également en hausse (+2,5%).

Mots clés :

Rechercher