Education : renforcer l’orientation professionnelle| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Education : renforcer l’orientation professionnelle

le 19 08 2005 Archives.

Le chômage touche près d’un jeune actif sur quatre, indique un rapport du Conseil économique et social (CES), paru en juillet 2005 sur l’insertion professionnelle des jeunes. Alors que les dispositifs récents (plan de cohésion sociale de 2004) ont visé les jeunes les moins qualifiés, le conseil a souhaité dans ce rapport porter sa réflexion sur les jeunes issus de l’enseignement supérieur. Ceux-ci connaissent un taux de chômage, trois ans après leur sortie du système éducatif, de 9% pour les plus diplômés et de 18% pour les sortants non diplômés.

Le CES formule ainsi plusieurs propositions pour rapprocher les mondes de l’éducation et du travail. Il propose notamment que l’orientation soit renforcée et que pour chaque dossier d’inscription à l’université, les débouchés professionnels auxquels conduit la filière envisagée soient indiqués. Selon le rapport, les services publics d’orientation devraient offrir une fois au cours de la scolarité de l’élève un bilan de ses acquis, de ses intérêts et aptitudes. Le CES préconise également de renforcer l’adéquation entre la formation et les besoins des entreprises, "afin d’éviter les effets de mode et d’engouement que connaissent nombre de filières développées en disproportion au regard des besoins réels du marché". Les formations de l’université sont en effet actuellement principalement commandées par l’offre éducative.

Le CES a pour mission de conseiller les pouvoirs publics en matière économique et sociale. Il est obligatoirement saisi pour avis des projets de loi de programme ou de plan à caractère économique et social.

Rechercher