Élections : l’organisation des modes de scrutin| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Élections : l’organisation des modes de scrutin

le 23 10 2007 Archives.

Le Centre d’analyse stratégique (CAS) a mis en ligne, en juillet 2007, un ouvrage sur l’organisation des modes de scrutin, composé notamment à partir des actes d’un colloque organisé le 5 avril 2007 par le département Institutions et Société du CAS, intitulé « Un dimanche au bureau de vote ».

Le colloque avait mis en relief le rôle logistique des services de l’État et des collectivités locales dans l’organisation de l’expression citoyenne : inscription sur les listes électorales, organisation pratique des opérations dans chacun des 65 000 bureaux de vote, en particulier pour en organiser l’accès aux personnes handicapées ou aux électeurs « mal inscrits ». Les motivations des électeurs et des abstentionnistes, la valeur des sondages « sorties des urnes » et un bilan de la mise en place du vote électronique pour les élections de 2007 figurent parmi les points importants approfondis par le CAS. Les problèmes occasionnés par l’utilisation des machines à voter lors de l’élection présidentielle de 2007 en France (dans 81 communes au premier tour et 77 au second) ont conduit d’ailleurs récemment le Sénat à comparer la situation de plusieurs autres pays européens qui expérimentent le vote électronique.

De façon générale, le vote électronique ne paraît pas répondre aux espoirs qu’il a suscités, avec une seule exception, la Suisse, où l’instauration du vote par Internet répond a priori à un réel besoin puisque les citoyens sont appelés à se rendre aux urnes plusieurs fois par an.

Rechercher