Elections : les temps de parole en décembre 2006| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Elections : les temps de parole en décembre 2006

le 12 01 2007 Archives.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a récemment examiné les relevés des temps de parole et d’antenne des candidats à l’élection présidentielle établis par les chaînes de télévision et les stations de radios pour la période du 1er au 29 décembre 2006.

Si le CSA note un effort de la plupart des services de radio et de télévision pour assurer une certaine diversité des candidats ayant accès à leur antenne, il relève également que quelques services reproduisent la « bipolarisation excessive constatée lors de la campagne 2002 au profit de deux candidats ». Au vu des chiffres publiés par le CSA, semblent être notamment concernées par cette remarque les chaînes France 2 et M6, pour lesquelles le temps d’antenne accordé à Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal représente respectivement 62,4% et 71,9% de celui octroyé à l’ensemble des candidats.

Selon la recommandation du CSA, les médias audiovisuels doivent appliquer, pour les temps de parole (interventions du candidat) et les temps d’antenne (reportages) de la période du 1er décembre 2006 à la veille de la publication de la liste des candidats par le Conseil constitutionnel (le 20 mars 2007 approximativement), un principe d’équité.

Rechercher