Emploi : la part des ménages sans travail a doublé| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Emploi : la part des ménages sans travail a doublé

le 13 01 2005 Archives.

"Il y a de plus en plus de ménages au sein desquels personne ne travaille". C’est ce qu’indique une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), publiée le 7 janvier 2004 et qui analyse l’évolution du chômage entre 1975 et 2002. La part de ces ménages est ainsi passée de 6,3 % en 1975 à 12,2 % en 2002. Dans le même temps, le nombre de ménages où tout le monde travaille augmente, tandis que le nombre de ménages où seules certaines personnes ont un emploi diminue.

Une première explication de cette polarisation de l’emploi tient à des évolutions démographiques : il y a davantage de personnes vivant seules (+30% en 25 ans). La progression du taux d’activité des femmes passant de 61,2% en 1975 à 78,6% en 2002 est un autre facteur explicatif. Il existe cependant pour l’INSEE une tendance générale à la concentration de l’emploi. Cette concentration est particulièrement visible chez les couples avec enfants. La part des ménages avec enfants entièrement au travail passe de 45 à 63 % entre 1975 et 2002.

Rechercher