Emploi : quels moyens pour le Fonds d’investissement social ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Emploi : quels moyens pour le Fonds d’investissement social ?

le 16 04 2009 Archives.

Le Fonds d’investissement social (Fiso) annoncé par le chef de l’Etat le 18 février 2009 lors du sommet social avec les partenaires sociaux a été installé le 10 avril en leur présence.

Le Fiso est destiné à coordonner les efforts en faveur de l’emploi et de la formation professionnelle accomplis par l’Etat et les partenaires sociaux dans la lutte contre la crise : il s’agit de coordonner des dispositifs jusqu’alors épars, et de les amplifier. Le fonds est géré par une cellule de pilotage composée des responsables des organisations syndicales (CFDT, CGT, CGT-FO, CFTC, CFE-CGC) et patronales (MEDEF, CGPME, UPA) et présidée par la ministre de l’économie. Cette cellule se réunira chaque mois pour définir les actions à mener en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes, de l’accompagnement et de la reconversion des salariés, de l’articulation activité partielle-formation professionnelle, etc. Les financements apportés par l’Etat avec l’appui du Fonds social européen (FSE) se montent à 1,5 milliards d’euros. Les partenaires sociaux doivent abonder le Fiso à même proportion, en recourant aux ressources des caisses de l’assurance chômage et de la formation professionnelle.

Plusieurs syndicats de salariés (CGT, CFDT et CFTC) dénoncent l’insuffisance de l’engagement financier de l’Etat "au regard d’autres sources plus importantes débloquées pour aider les entreprises et les banques" et "compte tenu des besoins et de l’accélération de la dégradation de l’emploi."

Mots clés :

Rechercher