Energie : vers une politique urbaine plus économe ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Energie : vers une politique urbaine plus économe ?

le 3 05 2006 Archives.

Saisi le 23 décembre 2006 par le Premier ministre sur les voies et moyens à mettre en œuvre pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs de l’urbanisme et de l’habitat, le Conseil économique et social a présenté, le 26 avril 2006, un projet d’avis sur cette question.

Le CES rappelle que 19% des émissions de gaz à effet de serre sont produits par l’habitat résidentiel, tertiaire ou commercial et que cette part ne cesse d’augmenter. Dressant un constat et un état des lieux « alarmants », le CES préconise d’améliorer la performance énergétique des bâtiments par le biais de la fiscalité et d’étiqueter les matériaux « énergétiquement performants » dans la construction. Parmi les recommandations concernant les priorités du Plan climat 2006-2008, le CES souhaite notamment la généralisation progressive du diagnostic thermique et des bilans de carbone à l’ensemble du parc bâti, public notamment. Il réclame une simplification de la réglementation thermique et une plus grande cohérence du marché des certificats d’économie d’énergie.

Parallèlement à la saisine gouvernementale, le CES a souhaité élargir sa réflexion à l’ensemble du processus de lutte contre le changement climatique en rendant public un projet d’avis sur les enjeux de l’après Kyoto.

Rechercher