Enfance : une « hypersexualisation » inquiétante ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Enfance : une « hypersexualisation » inquiétante ?

le 7 03 2012 Archives.

Un rapport intitulé "Contre l’hypersexualisation, un nouveau combat pour l’égalité" a été remis le 5 mars 2012 à la ministre des solidarités et de la cohésion sociale par Chantal Jouanno, sénatrice. Il concerne un phénomène touchant les enfants, principalement les filles. Le terme d’hypersexualisation a été conservé dans le rapport pour désigner une érotisation de l’image corporelle des filles qui en fait des "enfants-femmes sexuées", bien que cette terminologie, renvoyant à une notion de sexualité précoce, soit contestable pour des enfants qui n’ont généralement pas conscience des signaux sexuels qu’ils renvoient (le terme d’hyperféminisation semble souvent plus adapté).

Cette "hypersexualisation" des enfants semble être encore un phénomène limité en France comparativement à son développement en Amérique du Nord, mais certaines manifestations soulèvent déjà l’inquiétude : campagnes publicitaires mettant en scène des fillettes dans des postures suggestives, concours de beauté pour enfants (les mini-miss) ou modes vestimentaires "érotisées" dans les collèges. Pour contrer ces nouvelles tendances jugées dangereuses pour l’évolution des enfants et renvoyant à une image stéréotypée de la femme, le rapport formule 12 recommandations, parmi lesquelles l’interdiction de l’utilisation commerciale d’images d’enfants transformés en adultes ou de l’organisation de concours de "mini-miss", l’élaboration d’une charte avec les acteurs économiques pour spécifier les caractéristiques des produits destinés aux enfants, ainsi que la mise en place de dispositifs d’information et de sensibilisation pour les parents et les professionnels de l’enfance.

Le Centre d’analyse stratégique a également publié ce 5 mars une note d’analyse consacrée à la protection des enfants face à "l’hypersexualisation de l’espace public". Il préconise des dispositifs de protection de l’enfance principalement appuyés sur des démarches éducatives diversifiées suivant l’âge des enfants sans pour autant négliger le contrôle des pratiques abusives.

Rechercher