Enfants et adolescents : une évaluation de leur souffrance [20140924]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Enfants et adolescents : une évaluation de leur souffrance

le 24 09 2014 Archives.

Le Comité français pour l’Unicef a rendu public, le 23 septembre 2014, les résultats d’une consultation nationale menée auprès de 11 232 enfants et adolescents de 6 à 18 ans vivant en France. Les jeunes ont répondu à plus de 150 questions sur leur vie quotidienne, leur éducation, leur santé et la connaissance de leurs droits.

Il apparaît que 17% des jeunes interrogés sont en situation de privation matérielle. Ces jeunes économiquement désavantagés sont aussi ceux qui expriment le plus de difficultés d’intégration (famille, école, quartier, collectivité). Par ailleurs, bien que souvent associée à un cocon protecteur, la famille peut être source de difficultés. Quatre jeunes sur dix déclarent avoir des relations tendues avec leur père ou leur mère. A l’école, plus d’un tiers des jeunes interrogés disent être harcelés ou ennuyés. Dans le même temps, l’angoisse de ne pas réussir scolairement est présente chez près de la moitié des répondants. Au vu des résultats de l’enquête, le rapport de synthèse insiste sur les différentes formes de souffrance identifiées chez les enfants et les adolescents et en appelle à la multiplication des lieux d’écoute pour la prise en charge du malaise des jeunes.

L’enquête 2014 est la deuxième consultation des enfants et adolescents que lance l’Unicef, agence des Nations unies (ONU) pour l’enfance. Il s’agit, selon les principes édictés par la Convention internationale des droits de l’enfant, de respecter le droit des enfants et adolescents à être écoutés et entendus.

Mots clés :

Rechercher