Enseignement : accueillir les étudiants étrangers| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Enseignement : accueillir les étudiants étrangers

le 1er 02 2006 Archives.

Dans un contexte de mondialisation, quels sont les principes qui régissent désormais la formation des élites ? Quels atouts présente la mobilité étudiante pour les pays d’accueil et les pays d’origine ? Comment se situe la France en matière d’accueil des étudiants étrangers ? Telles sont les questions auxquelles répond une étude du Conseil économique et social (CES) parue en 2005.

Enjeu majeur dans la compétition économique entre pays industrialisés, la mobilité internationale des étudiants est analysée au travers des différents dispositifs d’accueil des pays de l’OCDE. La France a accueilli 240 000 étudiants étrangers à la rentrée 2004 : elle est l’une des 4 premières destinations au niveau mondial. Pour améliorer l’efficacité du dispositif français, par rapport aux « concurrents » anglais et allemands notamment, le CES propose une meilleure promotion de l’enseignement du français à l’étranger et de son système d’enseignement supérieur, le développement d’actions de coopération entre établissements d’enseignement supérieur et la perspective de débouchés professionnels pour les étudiants en mobilité.

Selon le CES, la loi du 11 mai 1998 sur l’entrée et le séjour des étrangers en France a permis une relance de l’accueil. Le séminaire gouvernemental du 7 février 2005, consacré à l’attractivité de la France, a adopté un volet de mesures concernant l’accueil des étudiants étrangers.

Rechercher