Enseignement primaire : rompre avec l’échec scolaire| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Enseignement primaire : rompre avec l’échec scolaire

le 30 08 2007 Archives.

Dans un rapport remis le 28 août 2007, le Haut Conseil de l’éducation dresse un bilan alarmant de l’enseignement scolaire. Chaque année, 60% des élèves qui sortent du CM2 obtiennent des résultats "acceptables ou satisfaisants" en lecture, écriture et calcul, 25% ont des "acquis fragiles" et 15% connaissent des difficultés "sévères ou très sévères".

Tandis que la réussite future des enfants repose sur « la solidité de leurs premiers acquis », l’école maternelle ne réussit pas à compenser les disparités sociales et l’école primaire peine à prendre en compte les différences de rythme individuel et les difficultés d’apprentissage. Soulignant que ce constat n’est pas nouveau, au vu du nombre de rapports produits sur ce sujet, le Haut Conseil recommande notamment d’adapter et de renforcer la formation initiale et continue des enseignants dans des domaines-clés, comme la prévention des difficultés d’apprentissage, l’évaluation des élèves et les spécificités de l’école maternelle.

Instance consultative, le Haut Conseil de l’éducation a été créé par la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école du 23 avril 2005. Cette loi a par ailleurs instauré le socle de connaissances et de compétences que doivent acquérir les élèves à la fin de la scolarité obligatoire, à 16 ans.

Rechercher