Environnement : mieux informer sur les pesticides| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Environnement : mieux informer sur les pesticides

le 5 07 2006 Archives.

Géré par l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (AFSSET), un nouveau site, celui de l’Observatoire des résidus de pesticides (ORP), vient de voir le jour, en juillet 2006, pour améliorer l’information du public sur toutes les questions liées aux pesticides.

La France est le 3e consommateur de pesticides au monde, derrière les Etats-Unis et le Japon. L’ouverture du site de l’ORP contribue à réaliser l’un des objectifs du plan interministériel de réduction des risques liés aux pesticides, présenté en conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. le 28 juin. Outre l’information du public, ce plan, qui couvre la période 2006-2009, prévoit de diviser par deux les quantités vendues de substances actives les plus dangereuses. Il instaure notamment une traçabilitéTraçabilitéAptitude à retrouver l’historique, l’utilisation ou la localisation d’un produit au moyen d’une codification spécifique. des ventes de pesticides, applique le principe de substitution de ces produits par d’autres moins toxiques, interdit la vente aux jardiniers amateurs de produits ne portant pas la mention « emploi autorisé dans les jardins » et encourage les pratiques et systèmes de production qui emploient moins de pesticides.

Ce plan s’inscrit dans le cadre du plan national santé environnement de 2004 ainsi que dans le volet « agriculture » de la stratégie française pour la biodiversité de novembre 2005.

Rechercher