Étudiants : le cumul emploi études s’accroît| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Étudiants : le cumul emploi études s’accroît

le 8 08 2008 Archives.

Dans son numéro INSEE Première de juillet 2008, l’Institut national de la statistique et des études économiques présente une enquête sur les étudiants de l’enseignement supérieur occupant un emploi. L’étude révèle que le cumul emploi et études s’accroît depuis dix ans, concernant un peu plus de 11% des étudiants en 1996 et 19,2% sur la période 2004-2006.

Si la moitié des emplois des étudiants sont "intégrés" dans leur formation (15% des étudiants sont en apprentissage et 17% d’entre eux suivent des stages), un tiers des emplois étudiants sont réguliers et ont peu de lien avec leurs études : emplois « d’attente », « emplois d’appoint » ou emplois dits « concurrents » (horaires lourds et sans lien avec le niveau ou le domaine d’études). Enfin, 20% des emplois sont occasionnels (petits boulots, jobs d’été). Le taux d’emploi des étudiants varie fortement au fil de l’année en fonction du calendrier des études : plus intense au printemps en raison des stages (20,1%) et surtout pendant les vacances d’été du fait des emplois occasionnels (23,5%).

Indiquant que le salariat étudiant est « une des causes majeures de l’échec à l’université et de l’inégalité entre étudiants », l’un des principaux syndicats étudiants, l’UNEF, réclame la création d’une « allocation d’autonomie universelle ».

Mots clés :

Rechercher