Europe agricole : l’impact de l’élargissement à 25| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Europe agricole : l’impact de l’élargissement à 25

le 27 04 2007 Archives.

Le Parlement européenParlement européenInstitution de l’Union européenne représentant les citoyens des États membres a récemment mis en ligne un rapport adopté le 29 mars 2007 et dressant le bilan de la politique agricole commune, trois ans après l’entrée de 10 nouveaux pays (République tchèque, Estonie, Chypre, Lettonie, Lituanie, Hongrie, Malte, Pologne, République slovaque et Slovénie).

Le rapport conclut que tous les Etats membres ont globalement tiré bénéfice de l’élargissement. L’abolition des frontières a permis aux Quinze d’accroître leur part de marché dans les nouveaux pays, les 10 nouveaux Etats membres ont vu leurs prix stabilisés dans plusieurs secteurs (céréales, betterave et bœuf notamment) et les revenus agricoles ont augmenté (surtout en Pologne, en Lettonie, Lituanie et République tchèque). Les députés soulignent cependant que le « bas niveau » des aides directes versées aux nouveaux pays crée des « conditions de concurrence inégales » au sein de l’Union.

Dans la perspective de l’élargissement, et par crainte du poids financier que pourrait constituer le soutien de la PAC aux agriculteurs des nouveaux pays, il a été décidé de ne leur appliquer que progressivement le système des aides directes. Aussi, dès leur adhésion, ceux-ci n’ont perçu que 25% du niveau applicable dans l’UE. Ils n’obtiendront la totalité des sommes versées normalement aux agriculteurs qu’en 2013.

Rechercher