Europe : les pistes pour améliorer la communication | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Europe : les pistes pour améliorer la communication

le 8 08 2006 Archives.

"Mieux communiquer ne suffira pas à combler le fossé qui s’est creusé ... entre les institutions européennes et trop de citoyens". C’est ce qu’indique le Conseil économique et social (CES) dans un rapport qui se veut une pierre supplémentaire à la construction d’une politique de communication européenne.

Après avoir participé au financement de routes, de ponts et autres infrastructures (16 milliards d’euros en 2000-2006 pour la France), l’Union européenne doit s’atteler selon le CES à instituer les cadres du fonctionnement d’une démocratie participative. Le Conseil formule pour ce faire un ensemble de propositions : organiser au niveau européen des sondages à portée décisionnelle, renforcer la consultation des associations en amont des décisions, créer un statut européen pour les associations, inclure un enseignement sur l’Europe dans le socle commun de connaissances que devront acquérir les élèves au primaire et au collège... Le Conseil insiste aussi sur l’importance d’étendre les contacts directs entre citoyens afin que de nouvelles catégories d’individus soient concernés par les échanges européens (apprentis, travailleurs, lycéens...) et plus uniquement les étudiants (programme Erasmus).

Le rapport du CES fait suite à la publication par la Commission européenne, le 1er février 2006, d’un « Livre blanc sur une politique de communication européenne ». Ce document propose des solutions au déficit de dialogue avec les citoyens européens et ouvre une consultation publique qui s’achève le 30 septembre.

Rechercher