Europe : préserver les ressources de pêche maritime| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Europe : préserver les ressources de pêche maritime

le 29 03 2007 Archives.

Au lendemain de l’adoption des modalités d’application du Fonds européen pour la pêche (FEP), la Commission européenne a présenté, le 28 mars 2007, une communication visant à réduire les prises accessoires (captures indésirées de poissons trop jeunes, d’organismes marins non recherchés, etc.) et à éliminer les rejets dans les pêcheries européennes. Le taux de rejet peut représenter de 70 à 90 % des prises dans certaines pêches au chalut.

Selon la Commission, cette pratique, en réduisant le nombre de poissons adultes qui pourraient être pêchés et vendus, hypothèque non seulement « la viabilité biologique et économique des pêcheries », mais peut également affaiblir la biodiversité. La Commission propose de définir, pour chaque pêcherie, le maximum acceptable de prises accessoires, et de l’assortir de l’obligation de débarquer l’intégralité des prises, afin « d’inciter les pêcheurs à élaborer les solutions techniques les mieux adaptées à leur activité ».

Jusqu’alors, pour traiter du problème des rejets, l’Union européenne a élaboré des réglementations techniques (maillage de filets, etc.). La Commission propose d’adopter une démarche innovante : réguler les résultats (les prises), plutôt que les moyens. La consultation, menée au cours de l’année 2007, devrait permettre la présentation des premières mesures en 2008.

Rechercher