Europe : la réforme du secteur du vin en débat| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Europe : la réforme du secteur du vin en débat

le 28 06 2006 Archives.

La Commission européenne a présenté le 22 juin 2006 un projet de réforme de la filière vinicole visant à mettre fin à une surproduction chronique et à faire face à la concurrence de plus en plus vive des pays du « Nouveau Monde » (Australie, Californie, Argentine, Chili, ...).

Le plan proposé préconise l’arrachage de 400 000 hectares de vignes dans les 5 ans (soit 12% des 3,4 millions d’hectares de vignes européennes), les aides à l’arrachage étant limitées à 2,4 milliards d’euros. Ce plan prévoit aussi la suppression des subventions communautaires pour la distillation et le stockage des surplus. L’argent économisé devrait être utilisé pour des actions de promotion à l’exportation. Pour faciliter la commercialisation, la Commission propose une simplification de l’étiquetage et du système des appellations ainsi que la modification des pratiques oenologiques (par exemple généraliser l’utilisation des copeaux de bois qui donnent un goût boisé au vin sans vieillissement).

Pour être adopté ce projet doit être approuvé par les pays producteurs. La France a déjà fait connaître son opposition aux principales mesures : arrachage massif, suppression brutale de la distillation, réduction du budget de l’OCM (Organisation commune de marché) vitivinicole, etc... Les organisations professionnelles insistent particulièrement sur l’inquiétude suscitée par la disparition programmée de milliers d’exploitations.

Rechercher