Europe : relance du partenariat euroméditerranéen| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Europe : relance du partenariat euroméditerranéen

le 17 07 2008 Archives.

Le sommet de Paris organisé le 13 juillet 2008 pour le lancement de l’Union pour la Méditerranée (UPM) a réuni 43 chefs d’État et de gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale.. Coprésidé par le président français et son homologue égyptien, il a abouti à l’adoption d’une déclaration commune.

Le projet d’Union pour la Méditerranée, qui associe les 27 Etats membres de l’Union européenne et 16 États du pourtour méditerranéen, s’appuie sur les acquis du Processus de Barcelone inauguré en novembre 2005. L’annexe de la déclaration commune présentée à l’issue du sommet détaille six initiatives clés à mettre en œuvre : la dépollution en Méditerranée, la création d’autoroutes maritimes, un plan solaire méditerranéen, un réseau de protection civile contre les risques naturels, une agence de développement PME/PMI, la création d’une université euroEuroMonnaie unique de plusieurs Etats membres de l’Union européenne qui forment la zone euro.-méditerranéenne. La déclaration commune précise que le secrétariat de l’UPM sera chargé de la « recherche des financements et de la mise en œuvre des projets, au cas par cas ».

Les détails du mandatMandatDurée d’exercice d’une fonction élective de la nouvelle structure institutionnelle, le fonctionnement de la coprésidence ainsi que la composition, le siège et le financement du secrétariat doivent être arrêtés par consensus par les ministres des Affaires étrangères en novembre 2008.

Rechercher