Europe : une réponse commune face à la crise économique| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Europe : une réponse commune face à la crise économique

le 24 03 2009 Archives.

Le Conseil de l’Union européenne s’est réuni à Bruxelles, sous la présidence tchèque, les 19 et 20 mars, pour définir un accord sur les principes et les mesures permettant à l’UE de surmonter les conséquences de la crise économique et financière.

Outre les différents thèmes abordés (évaluation du plan de relance de l’économie européenne de 200 milliards d’euros, énergie et changement climatique, relations extérieures, traité de Lisbonne), le Conseil a adopté une position commune en vue du sommet du G20 qui se tiendra à Londres le 2 avril. Le Conseil se prononce en faveur d’un "retour rapide à une croissance économique durable", en veillant notamment à poursuivre la coordination, au niveau international, des mesures de relance budgétaire et en s’attachant "en priorité" à rétablir le fonctionnement des marchés du crédit et à éviter toute forme de mesure protectionniste. Pour éviter et gérer les crises au niveau mondial, le Conseil européen s’est entendu pour que l’Union défende le principe d’un doublement des ressources du Fonds monétaire international (FMI), particulièrement sollicité par les pays les plus touchés par la crise. Pour une meilleure réglementation des marchés financiers, le Conseil préconise la transparence et la régulation des marchés, la lutte contre la fraude fiscale et les paradis fiscaux ainsi que l’adoption de principes communs en matière de gouvernance d’entreprise et de pratiques de rémunération.

Le G20, sous la présidence du Royaume-Uni depuis janvier 2009, regroupe les membres du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie et Japon), plus l’Afrique du Sud, l’Arabie saoudite, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, la Chine, la Corée du Sud, l’Inde, l’Indonésie, le Mexique, la Russie, la Turquie et l’Union européenne.

Mots clés :

Rechercher